Assurance dépendance, perte d'autonomie

Le vieillissement de la population (on estime qu’un tiers des Français aura plus de 60 ans en 2050) fait exploser les pathologies liées à l’âge : maladie d’Alzheimer, perte d’autonomie motrice, maladies dégénératives… Le nombre de personnes âgées qui ne peuvent plus s’occuper d’elles-mêmes seules augmente, au rythme de 1 % par an environ.

C’est pourquoi la perte d’autonomie est une vraie préoccupation…

assurance dependance

Par définition, il s’agit de l’impossibilité permanente constatée par un médecin, d’effectuer seul les tâches de la vie quotidienne.

Elle peut être partielle : avoir besoin d’aide pour se lever, se coucher, s’asseoir et effectuer quelques activités corporelles, y compris la préparation des repas.

Ou alors totale : impossible d’effectuer sans une aide extérieure 3 des 4 actes de la vie quotidienne (s’alimenter, se laver, se déplacer et s’habiller).

L’utilité d’une assurance dépendance ?

En 2018, le coût de la dépendance s’élève en moyenne à 2000€ par mois à domicile, et à 2500€ en moyenne par mois en établissement spécialisé, alors que 50% des retraités perçoivent une pension inférieure à 1000€, et que l’aide de l’état est de 450€ par mois.

Une assurance dépendance peut répondre à plusieurs situations :

  • Éviter la perte d’un patrimoine constitué au cours de votre vie.
  • Empêcher une personne sans patrimoine d’être brusquement dans le besoin.
  • Ne pas pénaliser les revenus de vos enfants.

 

Les différents types de contrats d’assurance dépendance

assurance dependance

Le contrat d’assistance

  • Il prendra en charge l’assistance à domicile
  • Sur simple appel téléphonique vous permet d’obtenir les secours d’urgence (pompiers, médecins, infirmiers…)
  • Les services complémentaires :
    • Services médicaux : recherche d’une place dans un établissement hospitalier, aide à domicile, prise en charge d’un retour à domicile.
    • Services non médicaux : livraison de repas, aide ménagère…
  • Ce contrat d’assistance à une portée limitée, et ne répond pas à la problématique financière de la dépendance.

Le contrat prévoyance

  • Vous vous acquittez d’une cotisation mensuelle, fixée avec votre assureur lors de la signature du contrat pour percevoir en cas de besoin une rente mensuelle.
  • Certains assureurs peuvent vous demander de compléter un questionnaire de santé.

Le contrat d’épargne

  • Vos cotisations mensuelles constituent une épargne, que vous percevez sous forme de rente mensuelle dès lors que vous perdez votre autonomie.

Les rentes et le capital, comment ça marche ?

Votre dépendance est reconnue comme « partielle »

Le montant de la rente versée correspond à un pourcentage de la rente prévue en cas de dépendance totale.

Votre dépendance est reconnue « totale »

Le versement s’effectue à hauteur de 100% de la rente prévue, soit sous forme de rente mensuelle, soit sous forme de capital (en une seule fois).

Les délais de carence et de franchise

Le délai de carence

Il désigne la période durant laquelle l’assureur ne prendra pas en charge les prestations et il est calculé à partir du jour de la souscription.

Si la dépendance survient pendant ce délai de carence, aucune indemnité ne sera versée, votre contrat sera clôturé et votre assureur vous reversera les cotisations perçues.

Le délai de carence ne s’applique pas dans le cadre d’un accident.

Le délai de franchise

Certains assureurs appliquent un délai de franchise moyennant 90 jours à compter de la reconnaissance de l’état de dépendance, période pendant laquelle vous ne recevez aucune indemnité. Une fois ce délai passé, vous percevez vos prestations calculées en fonction de votre état de dépendance et des garanties souscrites.

Contactez-nous, nos équipes vous accompagneront dans cette démarche et vous apporteront les réponses à vos questions.

Obtenez un tarif
pour votre assurance emprunteur

TOP