Dommages aux biens

Votre entreprise a un patrimoine (les bâtiments, les machines, le matériel informatique, les marchandises…), des biens inhérents au bon déroulement de votre activité. La disparition ou la casse de ces derniers pourrait mettre en péril votre développement et même menacer la pérennité de votre entreprise.

L’assurance dommages aux biens s’adresse aux propriétaires ou à toute autre personne ayant intérêt à la conservation (si vous en avez la garde par exemple) de ces biens contre toute atteinte résultant d’un événement.

Nous vous aiderons à sélectionner la police la mieux adaptée à vos besoins selon le profil de votre entreprise et les risques auxquels elle est exposée.

Quels sont les risques ?

Incendie, dégât des eaux, catastrophe naturelle, tempête de grêle, poids de la neige sur les infrastructures, vol, tentative de vol, vandalisme, bris de glace, bris de machine, dommages électriques, etc.

Il existe deux grandes catégories de police pour protéger vos biens:

  • tous risques sauf : seuls les risques exclus sont définis, les autres risques sont couverts
  • risques dénommés : la couverture se limite aux événements listés dans le contrat d’assurance

Quels sont les biens susceptibles d’être assurés?

Les immeubles : Il est possible d’assurer les constructions nouvelles, les extensions de construction, les modifications apportées aux bâtiments, les constructions temporaires, les machines, équipements et installation incorporés au bâtiment, les canalisations, réservoirs, etc.

Le matériel : Les machines, l’équipement, les installations fixes, le mobilier, le matériel informatique, les moules, les biens meubles des dirigeants et du personnel de l’assuré, etc.

Les marchandises : Les matières premières, emballages, l’approvisionnement, les objets fabriqués ou en cours de fabrication, les produits finis, etc.

Une assurance perte d’exploitation peut-être incluse ou ajoutée à l’assurance dommage des biens en fonction du contrat. Elle permet de vous indemniser de la perte financière résultant des dommages subis par vos biens.

Exemple :

Si le dommage touche votre machine principale, interrompt votre activité, que votre chiffre d’affaires baisse, vos charges restent les mêmes (salaires, loyers, charges sociales et fiscales,..). L’assurance perte d’exploitation compense ce déséquilibre par une indemnisation financière. Le pire peut être évité.

TOP